loader image

Sérigraphie en édition limitée #MadeInToulouse

Déc 14, 2021 | Artiste, Découverte | 0 commentaires

Nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement de notre toute nouvelle collection de sérigraphie #MadeInToulouse. Vous le savez, chez Art & Cadres, l’art est au cœur de notre métier, chaque jour nous travaillons avec des artistes de talents et nous voulions depuis longtemps les mettre à l’honneur.
L’idée est simple : nous avons décidé de réaliser une collection de sérigraphies en édition limitée en partenariat avec l’atelier de sérigraphie L’atelier Deux MillePlusieurs fois par an nous vous proposerons, en collaboration avec L’atelier Deux Mille ainsi que nos artistes partenaires, de magnifiques sérigraphies numérotées et signées. Nous sommes ravis de pouvoir vous révéler aujourd’hui notre premier invité : le photographe animalier-nature professionnel Mathieu Pujol.
Nous visons haut avec cette première édition, une de ces magnifiques photos sérigraphiée sur papier noir avec encre argenté, déjà disponible sur notre boutique en ligne.
Nous vous invitons à découvrir le travail de Mathieu, nous sommes certains que vous allez aimer, autant que nous.

 

Bonjour Mathieu, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis photographe animalier-nature professionnel natif de Toulouse. J’ai lancé mon activité en 2009 et depuis ce temps je voyage en France et dans le monde pour photographier les animaux et les paysages de notre planète. Je pratique tout type de photographie (terrestre, aérienne, sous-marine, macro, etc…) mais toujours avec la nature et les animaux comme sujet principal.

 

Portrait de Mathieu Pujol

Avez-vous toujours su que vous vouliez devenir photographe animalier ?

Non, j’ai toujours su que je voulais travailler avec les animaux et la nature mais au départ, quand j’avais 10 ans, je voulais être entomologiste. J’ai donc étudié la biologie des animaux et des écosystèmes à la faculté de Paul Sabatier à Toulouse. Ce n’est qu’après avoir eu mon premier travail que j’ai réalisé que je voulais vivre de la photographie.

Comment choisissez-vous vos destinations ? 

Soit en fonction d’une espèce emblématique que je souhaite photographier, soit en fonction d’un paysage dans lequel j’ai envie de me perdre ! Après, si la magie opère, j’essaie de revenir un maximum de fois pour améliorer la qualité des prises de vue.

Quelle est la chose que vous préférez le plus lorsque vous partez en voyage photo ?

Être au plus près de la vie sauvage ou me sentir totalement perdu dans un milieu extraordinaire (désert, jungle, océan…).

Parmi toutes les images que vous avez réalisées, quelle est votre photo préférée et pourquoi ?

“Le Roi”, qui représente le lion Scarface à son apogée, est une des photos que je préfère le plus. Déjà parce que je suis un amoureux inconditionnel des lions et ensuite parce que je trouve que cette photo dégage quelque chose de très particulier. Je ne sais pas trop comment l’expliquer !

 

Combien de photos avez-vous pris depuis vos débuts ? En règle générale sur un voyage combien d’entre elles décidez-vous d’imprimer ?

Des centaines de milliers ! Mais celles qui finiront imprimées et encadrées ne sont que peu nombreuses. Des fois il n’y en a même qu’une seule ! Je fais aussi des photos pour la presse, pour des expositions ou des livres, ce qui ne demande pas toujours le même degré d’exigence en termes de lumière, d’ambiance, etc..

À ce sujet, nous sommes ravis de lancer notre première sérigraphie avec votre photo ‘LE ROI’. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce projet ? 

Pour cette sérigraphie, lorsque nous avons choisi ce visuel, j’avais en tête la coiffure de David Bowie et son brushing impeccable. Sur cette photo, je trouve que Scarface a la prestance légendaire du prédateur suprême mais, en même temps, ce petit côté décalé, presque doux. Le papier noir a parfaitement révélé l’intesité de la scène et l’encre argentée lui donne se côté “Rock” que j’aime bien chez lui !

 

Avez-vous une anecdote à nous partager sur cette photo ?

Ce soir-là, alors que la nuit tombait, j’ai eu la chance de trouver Scarface et un de ses frères juste avant de rejoindre le campement. En utilisant un téléobjectif j’ai cassé la perspective dûe à mon positionnement un peu “haut” (la photo est prise depuis la porte du 4×4) et j’ai choisi l’ouverture maximale afin de générer un maximum de “flou”.. Le fait d’avoir positionné le véhicule sur la route du félin m’a permis de faire “disparaître” le corps derrière la magnifique crinière. Résultat : on ne voit que sa superbe coupe de rockeur parfaitement mise en valeur par les flous de premier-plan et arrière-plan.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite devenir photographe pro ?

Ne pas essayer de devenir pro à tout prix. Plutôt prendre le temps de faire du bon travail, de développer son regard et ses compétences. Rester passionné avant tout. Le moment venu, les choses se présenteront d’elles-même. 

Où pouvons-nous retrouver votre cette sérigraphie ainsi que votre travail en général ?

Dans ma galerie toulousaine au 29 rue croix Baragnon où je présente également mon travail sous forme de tirages d’art, reproductions, livres photo et sur la boutique en ligne de mon site internet.

Nous tenons à chaleureusement remercier Mathieu Pujol pour sa confiance dans cette collaboration ainsi que pour tous nos projets passés et futurs. N’attendez plus, faites-vous plaisir et craquez pour cette sérigraphie en édition limitée sur notre boutique en ligne.
RDV sur la boutique
Cadre Standard Nielsen Photo d'ambiance

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre liste d'envoi pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de nos produits.

Votre abonnement est confirmé !